Comme vous l'avez peut-être lu précédemment, on m'a offert une surjeteuse Singer Ultralock pour mon anniversaire (!!!) et malgré le montage des fils fournis avec, je n'arrivais pas à avoir un surjet digne de ce nom.

IMG_0577

Jeudi, je suis allée à Mondial Tissus où j'ai donc acheté 4 nouveaux cônes - noirs - et où j'ai tout de même demandé à une vendeuse son avis: les réglages et les fils jouent beaucoup sur une surjeteuse. OKAY.

Donc cet aprem, pendant la sieste de Mignon, j'ai enlevé mes fils blancs livrés avec la surjeteuse (très fins et perso, je doute réellement de leur qualité) et j'ai ré-enfilé mes nouveaux fils noirs. Après avoir lu et regardé plusieurs tutoriels d'enfilage de surjeteuse et après avoir re-re-re-relu le mode d'emploi, je me suis rendu compte des deux erreurs que j'avais faites avec le fils blanc (livré avec):
- le crochet de départ
- les disques de tension

(Toutes les photos postées sont prises face aux machines).

En image, ça donne ça (montage corrigé):

Collage_Erreurs


Pour la 1° image (à gauche), il s'agit des petits crochets dans lesquels il faut passer les fils avant des les incérer dans les disques de tension. Là, LOL. Dans quel sens on doit enfiler les trucs? Hein? Pas clair du tout mon manuel - qui dit en passant est bourré de fautes de traduction ^^. En fait, il faut les enfiler de gauche à droite et non l'inverse. Ma première erreur.

Pour la 2° image (à droite), il s'agit des disques des tensions. Il faut insérer le fil DANS le disque... Après plusieurs utilisations de ma flash led Appelesque, j'ai enfin compris comment et j'ai surtout visualisé l'invisualisable: ce sont des disques comme des diabolos mais en plus serrés. Comme ça quoi:

Diabolo
Il faut donc faire en sorte de bien "coincer" le fil vers le bas. Comment je fais? C'est très simple (tout comme la surjeteuse en fait ahah). Je maintiens le fil sortant du crochet (image de gauche) et avec mon autre main, je place le fil dans le diabolo en tirant vers le bas et vers l'arrière en même temps. On sent le fil "partir" vers l'arrière et être comme "bloqué". Et voilà!! Maintenant, la tension fonctionne correctement :-D

Troisième astuce: marquez votre surjeteuse pour comprendre rapidement ce qui ne va pas, quel fil merdouille, quelle tension de quel fil régler! J'ai vu ça sur Youtube. En fait, des madames notent directement au feutre le nom des fils... HORS DE QUESTION que je tague mon 2° bébé-couture!!! Du coup, j'ai choisi un très joli masking tape en tissu (bah oui hein!!) et j'ai écrit dessus les 4 correspondances des fils et je les ai collés là où il fallait (et oui, j'ai vérifié au moins 2X pour chaque "collage"). Rappel: le masking tape se colle et de décolle sans laisser de trace, c'est magique.

IMG_0646

Et histoire de parfaire ma surjeteuse-pense-bête, j'ai mis aussi un masking tape près de la mollette de la longueur du point (car c'est pas à la même place que sur ma MAC).

IMG_0638

Enfin, je pense me faire d'autres sortes de petits pense-bêtes comme ci-dessous. Pour chaque type de tissu, je vais noter sur une chute les réglages qui marchent avec ma surjeteuse comme ça, pas de perte de temps, que du bonheur et aucune frustration.

IMG_0635
Ici, mon premier pense-bête technique sur un polyesther satiné bien relou à épinglé par exemple mais aussi très glissant.

Voili voilou mes petites astuces "organisation" que j'ai trouvé utiles en deux heures de travail et de couture avec mon tout nouveau joujou!!

Bonne couture